Connexion

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

L'inscription est gratuite et ne prend que 30 secondes.
Une fois inscrit, vous aurez un accès total au forum, et pleins d'autres privilèges.

Saison 1

1.01 - Yankee White (Air Force One)

  • VO : I remember this young promising basso profundo in London. He was only 27 when he keeled over in the middle of an Otello Aria…
  • VF : Je me souviens d'un jeune basso profundo très prometteur Ă  Londres. Il n'avait que 27 ans quand il s'est effondrĂ© au milieu d'une aria d'Otello…


  • VO : It reminds me of a case once in New Orleans. A jealous husband shot his wife off a Mardi Gras float right under the clock at the corner of Basin Street…
  • VF : Ça me rappelle une vieille affaire Ă  la Nouvelle OrlĂ©ans. Un mari jaloux avait tuĂ© sa femme un soir de Mardi Gras juste sous l'horloge qui est au coin de Basin Street…


1.02 - Hung Out To Dry (Le dernier saut)

  • VO : The last time I was up this high I was hanging a pinata at my nephew's birthday party.
  • VF : La dernière fois que j'Ă©tais perchĂ© aussi haut je tenais une piñata Ă  la fĂŞte d'anniversaire de mon neveu.

1.03 - Seadog (Réactions en chaîne)

  • VO : Where was it? New Guinea or Timor? Whatever the case, the natives had this delightfully refreshing drink. I wasn't till years later I discovered it was made from a mixture of rum punch and waterbuffalo urine… They had never seen a white man and my life was in jeopardy until… I cured the chief wife of a terrible infection.
  • VF : OĂą Ă©tait-ce ? En Nouvelle GuinĂ©e ou au Timor ? Enfin quelque soit l'endroit, les indigènes y consommaient une boisson rafraĂ®chissante vraiment dĂ©licieuse. Ce n'est que des annĂ©es plus tard que j'ai dĂ©couvert qu'elle Ă©tait prĂ©parĂ©e avec un mĂ©lange de rhum aromatisĂ© et d'urine de buffle d'eau…Ils n'avaient jamais vu d'hommes blancs et ma vie n'a tenu qu'Ă  un fil jusqu'Ă  ce que… je guĂ©risse la femme du chef d'une terrible infection purulente.

1.04 - The Immortals (Les immortels)

  • VO : Do you know why they drive on the left hand side of the road in England? Dates back to medieval times. Most people were -and still are- right handed. It allowed them to slash at one another when passing on horseback. Why you might ask, doesn't this hold true for the rest of Europe, eh…? I recall one case: a young woman not much older than yourself. She ingested a small piece of jewelry… You know this reminds me of something…actually I can't think of a thing it reminds me of. You know there is a great book I should send you…
  • VF : Vous savez pourquoi les gens roulent Ă  gauche en Angleterre ? Ça remonte au Moyen Age. Les gens Ă©taient - et ils le sont toujours – surtout droitiers. Donc cela leur permettait de s'Ă©charper les uns les autres quand ils se croisaient Ă  cheval. Alors pourquoi roule-t-on Ă  droite dans le reste de l'Europe ? Ça mystère… Je me rappelle cette femme Ă  peine plus âgĂ©e que toi qui avait ingĂ©rĂ© une mĂ©daille en or et qui avait… Tu sais, ça me rappelle un truc assez important… et l'ennui c'est heu… c'est que j'ignore ce que ça peut me rappeler. J'ai lu dans un bouquin qui disait…


  • VO : Yes, I'm sorry about that, my friend, but sometimes gaining valuable insight requires suffering small indignities. I recall one case, a young woman, not much older than yourself. She ingested a small piece of jewelry…
  • VF : Oui, je suis dĂ©solĂ© pour ça, mon ami, mais parfois obtenir des informations internes valables requiert de souffrir de petites indispositions. Je me rappelle d'un cas, une jeune femme, guère plus âgĂ©e que toi. Elle avait ingĂ©rĂ© un petit bijou...

1.05 - The Curse (La momie)

  • VO : Remember that case, four years ago where the young Marine was buried in an anthill up to his neck.
  • VF : Ça me rappelle une affaire il y a 4 ans oĂą un jeune marine Ă©tait enterrĂ© dans une fourmilière jusqu'au cou.


  • VO : It's not unlike the Egyptians, however their mummified deads were buried along with personnal treasures to accompany them on the journey to the after life.
  • VF : Finalement ce n'est guère diffĂ©rent des pratiques Ă©gyptiennes. Leurs momies Ă©taient enterrĂ©es avec toute sorte d'objets personnels pour qu'ils les accompagnent dans leur voyage dans l'au-delĂ .


  • VO : A niblick is what a nine iron used to be called when golf was the province of Scottish nobles, not the democratic lovely walks spoiled by the week end duffers.
  • VF : Un niblick c'est ainsi que s'appelait un fer 9 quand le golf Ă©tait l'apanage de quelques nobles Ă©cossais, et pas ce sport dĂ©mocratisĂ© et polluĂ© par des troupeaux de joueurs du dimanche.

1.07 - Sub Rosa (L'imposteur)

  • VO : You know,the history of tattooing is fascinating. Egyptians and… A woman of Thebes, yes, whose tomb indicates that she was… Now, this non presentational geometric style of tattooing…
  • VF : Vous savez, l'histoire du tatouage est fascinante. Avant la dĂ©couverte en 1991 du corps de… les tatouages avaient Ă©tĂ© repĂ©rĂ©s en Egypte sur une momie de 2200 ans avant J.-C. et dont le corps Ă©tait entièrement tatouĂ© de motifs… sacrĂ©s et religieux. La dĂ©couverte en Asie Centrale d'une momie de 500 ans avant J.-C. offrait, elle, des reprĂ©sentations de crĂ©atures imaginaires.


  • VO : I have photographs of every cricket team I ever played on from second form all the way through up to the upper sixth. You see, in our last year, we made the division finals. Grant you, I was only on the reserve… You should have seen me in my whites. I was rather handsome, even if I do say so myself.
  • VF : J'ai des photographies de toutes les Ă©quipes de cricket dans lesquelles j'ai jouĂ©es depuis mes annĂ©es dans le secondaire jusqu'Ă  la fin de mes Ă©tudes. Tu sais, la dernière annĂ©e de fac, nous sommes mĂŞme allĂ©s en finale. Je dois avouer que je n'Ă©tais que remplaçant… J'Ă©tais tout en blanc sur l'herbe verte. J'avais fière allure Ă  l'Ă©poque. MĂŞme si c'est moi qui le dis, j'Ă©tais très beau garçon.

1.08 - Minimum Security (Fausse Piste)

  • VO : Although I did find a gallbladder once with almost 1 kg of large stones. Of course the victim was a sumo wrestler who weighed over 200 kg. He was in the middle of a bout.He just went…
  • VF : Encore que j'ai vu une fois une vĂ©sicule qui contenait près d'un kilo de gros calculs. Oh bien sĂ»r la victime Ă©tait un lutteur sumo qui faisait plus de 200 kilos. Il Ă©tait en plein combat quand il s'est soudain…

1.09 - Marine Down (Mort-vivant)

  • VO : I once saw a similar case in West Germany… where a young boy…
  • VF : J'ai vu un cas semblable quand je me trouvais en Allemagne de l'Ouest et qu'un jeune garçon…

1.10 - Left For Dead (Amnésie)

  • VO : Do you know why graves are six feet deep,Gibbs? Six feet is the minimum depth at which the smell of a decomposing corpse cannot attract wild animals.Of course there are exeptions.A polar bear can sniff out… Pre-colombian indians. They either found a dead shark on shore or procurated itfrom a casimoroid tribe. It happened to me once before, you know.In '68.Or was it '67? Oh,no matter… We found a 4075 caliber bullet lodged in the Comanche's femur. Now since the 4075 cavalery carbine was introduced in 1873,we had an approximate date to work with. Look at Lincoln's assassination. He was shot in the Ford Theater, only a few blocks from here… Were you as amazed by her story as I was Digger? A healthy woman making all those people sick, and not having a clue. Can you imagine not having a clue, Digger?
  • VF : Est-ce que tu sais pourquoi les tombes font deux mètres de profondeurs ? Deux mètres c'est la profondeur minimum pour que l'odeur d'un corps qui se dĂ©compose ne puisse pas attirer les bĂŞtes sauvages. Bien sĂ»r il y a des exceptions. Tiens, les ours polaires par exemple… Des Indiens prĂ©colombiens qui auraient trouvĂ© une tĂŞte de requin sur la plage ou qu'ils auraient piquĂ© Ă  une autre tribu". Ça m'est arrivĂ© une fois de voir ça, vous savez. En 68. Non, ou alors en 67. Enfin, non qu'importe… On a trouvĂ© une balle de 40-70 qui Ă©tait logĂ©e dans le fĂ©mur d'un Comanche. Etant donnĂ© que la carabine 40-70 n'a Ă©tĂ© utilisĂ©e par la cavalerie qu'en 1873, on peut situer Ă  peu près la mort du Comanche. Tiens, l'assassinat de Lincoln. Il a Ă©tĂ© tuĂ© au Ford Theater Ă  quelques rues d'ici peine…Est-ce que son histoire t'a Ă©tonnĂ© autant que moi, dis ? Une femme en pleine santĂ© qui contamine des tas de gens sans qu'on sache pourquoi. Est-ce que tu imagines ça ? Ils n'avaient aucun indice.

1.11 Eye spy (L'Ĺ“il de l'espion)

  • VO : Only 9% of the world's population is left-handed. Interestingly, that percentage as remained the same since prehistoric times. Archeologists have been able to determine this by examining cave painting more than 10.000 years old. Curiously enough, the Yanomami tribe in the Amazon are 23% left-handed.
  • VF : Seulement 9 % de la population mondiale est gauchère. Ce qui est intĂ©ressant c'est que ce pourcentage est demeurĂ© le mĂŞme depuis la nuit des temps. Des archĂ©ologues sont parvenus Ă  le dĂ©terminer en examinant des peintures rupestres vieilles de plus de 10 000 ans. Assez curieusement, les Yanomami, une tribu d'Amazonie, sont gauchers dans 23 % des cas.

1.12 My Other Left Foot (La mante religieuse)

  • VO : In the summer of my 18th year, my grandfather gave me a Eurail pass to celebrate my advancement to university. I traveled to nine different countries. Met an Austrian girl named Giselle who left her fingerprints on my heart.Visited all the major museums of Europe. The artwork was extraodinary.Ha… Da Vinci, Rembrandt…, Van Gogh, Renoir, Boticcelli. And that bring me to Christy Brown, the Irish poet and painter. Yes, he suffered from cerebral palsy. Learned to paint with his foot. Quite remarkable. He wrote an autobiography: my left foot. Which became an exceptional film starring Daniel Day Lewis. I recall a case in the forensic journal where the only evidence was a thumb found in the coin return of a pay phone.
  • VF : L'Ă©tĂ© de mes 18 ans, mon grand-père m'avait offert un Europass en rĂ©compense de mon admission Ă  l'universitĂ©. J'ai voyagĂ© dans 9 pays diffĂ©rents d'Europe. J'y ai connu une australienne qui s'appelait Gisèle qui a laissĂ© ses empreintes sur mon cĹ“ur. J'ai visitĂ© tous les plus grands musĂ©es que m'offrait l'Europe. Les Ĺ“uvres d'art Ă©taient extraordinaires. LĂ©onard de Vinci, Rembrandt, Van Gogh, Renoir et Botticelli. Ce qui m'amène Ă  Christy Brown, un irlandais poète et peintre. Il avait une paralysie cĂ©rĂ©brale le pauvre. Il a dĂ» peindre avec ses orteils. Des tableaux remarquables. Il a Ă©crit une autobiographie "My left foot" dont on a fait un superbe film avec Daniel Day-Lewis. Il y avait un cas aussi curieux dans un journal. Tout ce qui restait du corps Ă©tait un pouce trouvĂ© dans un coin d'une cabine tĂ©lĂ©phonique.

1.13 - One Shot, One Kill (Tireur d'Ă©lite)

  • VO : Well, if it's any consolation, Gunny, Gibbs is the absolute best we got. My assistant, on the other hand… excuse me… yeah, well that's the problem today, isn't it? Yeah, the so-called advances of the internet generation. With their MP3 players, their iPods, their video games. Spinning themselves into a self-induced state of Attention Deficit Disorder. Barely absorbing one cluster of information before the next one strikes their fancy.
  • VF : Si ça peut vous consoler, sergent, Gibbs est le meilleur de nos Ă©lĂ©ments. Mon assistant, par contre... Excusez-moi. C'est un peu le problème de nos jours, n'est-ce pas ? Oui, le progrès technologique de la gĂ©nĂ©ration Internet avec leurs lecteurs MP3, iPod et jeux vidĂ©o. Cette spirale infernale qui les rĂ©duits très vite a un Ă©tat d’inattention chronique caractĂ©risĂ©. Ă€ peine ont-ils absorbĂ© quelques informations qu'ils pensent dĂ©jĂ  Ă  autre chose.

1.14 The Good Samaritan (Alibi)

  • VO : This reminds me the of the tail of the traveller who was beaten and left by the highway… A man from Samaria came by. He saw the poor fellow, picked him up, carried him in his arms to an inn. He bathed his wounds,bandaged him and left money to feed him. This was unusual beacause the Samarians were considered outcasts of low moral fiber. Yeah, but from then on, he's been know as the good Samaritan.
  • VF : Tout ça me rappelle la fameuse histoire du voyageur qu'on avait battu et laissĂ© au bord de la route… Un homme de Samarie passait par lĂ . Quand il vit le pauvre bougre, il le releva et le porta dans ses bras jusqu'Ă  une auberge. Il nettoya ses plaies, lui fit des bandages et puis il lui remit de l'argent pour qu'il se nourrisse. Son attitude Ă©tait inhabituelle parce que les gens de Samarie Ă©taient considĂ©rĂ©s comme des Ă©goĂŻstes sans aucune moralitĂ©. Et depuis ce jour on le dĂ©signa par le nom de Bon Samaritain.


  • VO : Do you know what they called dam-dam bullets? In the late 1890's, the British Military developed them in India, at the Dum-Dum arsenal. Yes, their use in warfare was banned at the first international peace conference in 1899 at The Hague…
  • VF : Sais-tu pourquoi on les appelle des balles Dum-Dum ? En 1890 et quelques, l'armĂ©e britannique les avait mises au point Ă  l'arsenal de Dum-Dum en Inde. Leur usage pour la guerre fut banni lors de la première ConfĂ©rence de Paix en 1899 Ă  la Haye…


  • VO : I recall a case in my early career, yeah, before we had the benefit of all this marvelous technology: a young man, barely 20 years old. He had jelly from a donut on his face…
  • VF : Un jour j'ai eu un cas de ce genre au dĂ©but de ma carrière. Oui, c'Ă©tait avant que nous ne bĂ©nĂ©ficiions des progrès de la technologie. Un jeune homme d'Ă  peine une vingtaine d'annĂ©es avait de la confiture d'orange sur la figure…

1.15 - Enigma (Faux-semblant)

  • VO : Although I do remember one case in Malaysia…
  • VF : Encore que je me rappelle d'un cas en Malaisie…

1.16 - Bête Noire (Piège en sous-sol)

  • VO : The Royal Navys of the world wear almost identical uniforms. In fact,during World War II, British naval officers whose ships went down in the Channel passed themselves off in Antwerp as German submariners who…
  • VF : Toutes les Marines Royales du monde sont toutes ou presque vĂŞtus d'uniformes identiques. Durant la Seconde Guerre Mondiale, des officiers de la flotte anglaise, dont les bateaux avaient coulĂ©s, se sont fait passĂ©s pour des officiers sous-mariniers allemands dans le port d'Anvers.

1.21 - Split Decision (Face cachée)

  • VO : I've only seen this one time before,in a Somali village called… M'butatu. A young sheepherder made the mistake of impregnating the daughters for a local warlord…
  • VF : Je n'ai vu ça qu'une seule fois auparavant. C'Ă©tait en Somalie dans un village du nom de M'butatu. Un jeune berger avait commis l'erreur de mettre enceinte les filles d'un valeureux guerrier du coin…


  • VO : Yeah, well as they say in the high country markets of Sri Lanka. There's more than one way to skin a mongoose. Actually,there are three…
  • VF : Comme l'on dit sur les marchĂ©s des hautes terres du Sri Lanka : il y a plus d'une façon de dĂ©pecer une langouste. En rĂ©alitĂ© il y en a trois…

1.23 - Reveille (L'affrontement)

  • VO : In Italy, most boys Tony's age are still living with mama.
  • VF : En Italie, la plupart des garçons de son âge habite toujours avec mama.


  • VO : This reminds me of a butcher I met in China. Claimed his toe could predict earthquakes. Said it tingled for hours before a quake struck anywhere in the world. When I assured him that many seismic events occur daily all around the globe, he became very excited. Said that explained why his big toe always tingled.
  • VF : Ça me rappelle un boucher que j'avais connu en Chine. Il prĂ©tendait que son pouce pouvait prĂ©dire les tremblements de terre. Il disait que ça l'Ă©lançait pendant des heures avant qu'il y ait une secousse quelque part sur la terre. Quand je lui ai certifiĂ© qu'il y avait chaque jours plein de secousse telluriques au quatre coins du monde, il est devenu très excitĂ©. Il disait que ça expliquait pourquoi son pouce le picotait tout le temps.


  • VO : When one spends one's career traveling around the globe, one has an unlimited supply of mysterious and intriguing tales.
  • VF : Quand quelqu'un passe sa carrière Ă  voyager Ă  travers le globe, il a une rĂ©serve presque illimitĂ©e de mystĂ©rieuses et intrigantes histoires.


  • VO : The medical college is over 400 years old. It traces its origins back to 17th century barber surgeons who did blood-letting and…
  • VF : Cette Ă©cole de mĂ©decine existe depuis plus de 400 ans. Elle a Ă©tĂ© fondĂ©e Ă  l'origine au dĂ©but du 17è siècle par des barbiers chirurgiens qui faisaient plein de saignĂ©es…


Retour Ă  la page principale du dossier.

divers/monologues_saison1.txt · Dernière modification: 2013/06/29 17:12 par Jodie